Cuvée Traditionnelle.

Afficher l'étiquette
Château Mercier 2008

Arômes de griottes, cassis, menthol d'une réelle élégance. Finale typée et structurée pour une bonne garde.

  Château Mercier 2007
 

IUn vin d'une grande vivacité avec des arômes très frais. S' accorde avec des viandes blanches ou des fromages à pâte cuite.

  Château Mercier 2006
Vin concentré, sans rudesse, il est riche en tanins veloutés qui laissent s’extérioriser one notes complexes de fruits, cerises, fraises des bois, cassis.

Fiche Technique

Afficher l'étiquette
Château Mercier 2005

Expressife et vigoureux quelques notes de fruits noirs.Structure fine et intense, tanins doux.
Fiche Technique

  Château Mercier 2004
Des fruits et des tanins ronds. Un vin très équilibré. très bon pour le boeuf poêlé ou foie gras aux baies noir.
Fiche Technique
  Château Mercier 2003
Nez zan, savoureux, myrtille, confitures aux fruits noirs. Bouche fraîche, bien bâtie avec un tanin soyeux qui habille la finale et nous rappel le soleil de l’été.
Médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris en 2005.
Fiche Technique

Afficher l'étiquette
Château Mercier 2002
(épuisé)
Sa belle allure ne tient pas seulement à la brillance de sa robe pourpre… Nez fin, élégant et racé avec une profusion de senteurs allant du fruit noir au pain d'épice. Le palais révèle un équilibre remarquable et un beau potentiel de garde.
Bronze Decanter World Wine Award 2004
Fiche Technique
  Château Mercier 2001 (épuisé)
Un vin élégant, au nez complexe où éclatent les fruits rouges. Harmonie et souplesse des tanins permettent de profiter dès maintenant de la fraîcheur de sa jeunesse. A déguster aujourd'hui sur des plats exotiques ou finement épicés et dans quelques années sur une souris d'agneau ou du veau.
Citation Guide Hachette 2004

  Château Mercier 2000
(épuisé)
2000 restera dans nos mémoires comme une exception. Tout d'abord il est le dernier de son siècle et surtout il atteint une qualité dépassant nos espérances. Il dévoile au palais, élégance, souplesse et plaisir.
Une structure, colorée, des tanins charnus et élégants, accompagnée de fruits très mûrs nous offre un vin très complexe ; un joli potentiel de garde.
Médaille d’Or au Concours des Vins d’Aquitaine à Bordeaux en 2002.
 
.
Château Mercier 1999
(épuisé)
"C'est assurément le plus beau vin de l'histoire de la propriété" (RVF 06/2000). Robe grenat intense. Nez très expressifs avec des fruits rouges bien mûrs, fraise, figue. Attaque ronde. Développe une bouche charnue, des tanins présents et très suaves. Longue finale. Sa structure et la qualité des tanins laissent présager un brillant avenir à ce vin déjà agréable avec de l'agneau ou une volaille .
Médaille d'Argent au Concours Général Agricole de Paris
en 2001
  Château Mercier 1998
Belle robe rubis. Ses parfums puissants et fruités cèdent aujourd'hui le pas à un bouquet complexe. Grande maturité au nez et en bouche. Ses tanins soyeux sont encore bien présents et développent en bouche un volume remarquable. Sa solide structure nous permet de le comparer au millésime 1990. Si vous lui offrez 1 à 3 heures de carafe, il vous dévoilera tous ses charmes .
Médaille d'Argent au Concours des Vins d’Aquitaine à Bordeaux en 2000
Fiche Technique
   

Château Mercier 1997
(épuisé)
  Vin élégant qui attire l’œil. Ne laisse pas indifférent, car il est très friand et gouleyant. Rond en bouche, il éclate par sa richesse en fruits rouges bien murs avec des notes de sous bois. Ses tanins souples et sa finale légèrement épicée vous autorisent à apprécier ce vin dès maintenant.
Médaille d’Or au Concours des Vins d’Aquitaine à Bordeaux en 1998.
  Château Mercier 1996 (épuisé)
Tous les gens sont bons, disait Voltaire, hors les gens ennuyeux. Ce Côtes de Bourg est loin d'être ennuyeux. Doté d'une belle harmonie où les tanins doux mais généreux s'accordent avec une finale fraîche, menthol et pain d'épice.
Médaille d’Or au Concours des Vins d’Aquitaine à Bordeaux en 1997.

  Château Mercier 1995 (épuisé)
Belle couleur profonde avec un nez de fruits noirs, mûres, cassis. Des notes chocolats et épices qui se retrouvent en bouche. De très beaux tanins, bien policés et fins qui finissent sur du gras. Un très bel avenir pour ce grand millésime. En plein épanouissement.
Médaille d’Or au Concours des Vins d’Aquitaine à Bordeaux en 1996
** Guide Hachette 1998