Dès fin août, nous effectuons des prélèvements hebdomadaires de raisin dans chaque parcelle. L’évolution de l’acidité et de la teneur en sucre indique l’arrivée de la maturité optimale.
Pourtant cela ne suffit pas, l’observation des raisins nous offre des indices beaucoup plus significatifs : goûter les baies, les pépins, regarder la couleur de la peau, écraser cette peau car un dégagement facile de la couleur indique une bonne maturité des tanins...
Aussi, si un coup de pied sur le cep de vigne fait tomber un nombre important de baies, nous savons que les queues (ou rafles) arrivent à maturité.


Il est impératif de récolter un raisin sain.
Pour cela, nombres de techniques culturales sont misent en œuvre afin d’empêcher le développement de la pourriture et de faciliter la maturation.
Nous devons cependant jouer avec les prévisions météorologiques pour choisir les dates de récoltes de chaque parcelle.

La machine à vendanger nous apporte, au-delà du gain de coût, une grande flexibilité et disponibilité qui nous sont primordiales les années où la météo est capricieuse.
Aujourd'hui, une nouvelle machine très performante nous permet de contrôler de nombreux paramètres. Nous respectons ainsi les ceps de vigne, d'une part, et surtout les raisins.